Last Meubles, le fabricant français de mobilier à prix d’usine qui exauce les rêves des enfants (et des parents !)

Nous rêvions de passer de meilleures nuits, Mini rêvait d’un nouveau lit…mais un lit où son grand-frère pourrait aussi dormir et si possible une petite place pour sa maman, au cas où…

J’organisais donc il y a quelques semaines un petit sondage pour m’aider à choisir un nouveau lit pour Mini parmi une sélection de 3 lits chez le fabricant français Last Meubles.

1981847_643484672429220_6837003469407147964_nDepuis 80 ans, Last Meubles conçoit et produit des meubles en kit pour tous les univers de la maison : salon, séjour, chambre, bureau, rangement, cuisine et salle de bain. En 2012, ils ont obtenu la certification Origine France Garantie, un label décerné aux produits fabriqués en France. La vente se fait directement aux particuliers sur leur site internet ce qui permet de proposer des prix vraiment attractifs. Le mobilier est garantie 2 ans à partir de la date d’achat. Ces meubles en kit sont respectueux de l’environnement à travers leur label Greenway, une démarche qui s’applique à toutes les phases du cycle de vie des produits : l’achat des matières premières avec un bois issus de  forêts éco-gérées, l’utilisation de panneaux à très faible émission de solvant, une recherche permanente de diminution des emballages pour réduire les déchets et une logistique performante avec 10 plateformes nationales de distribution qui permet d’optimiser au maximum les circuits de livraison sans oublier des partenariats avec différentes filières pour le recyclage et l’intégration de bois recyclé dans la fabrication de panneaux. 

Voici le petit récap de l’objectif de cette recherche : passer de meilleures nuits et inciter Mini à réintégrer sa chambre. 

recherche-lit-pour-meilleures-nuits

Vous aviez été nombreux à voter et avec plus de 50% des voix c’était le lit TRIO qui avait remporté le plus de succès !

C’est également celui que nous avons choisi car il correspondait le mieux à notre besoin et Mini le trouvait juste « trop bien » et avait enfin envie de regagner sa chambre accompagné de son grand-frère et de moi bien sûr :

Lire la suite

Cette mère que je ne suis pas

En début de semaine, je voyais passer ce post sur mon fil d’actualité :

« Je m’appelle Marie, Mélie ou Paul. J’ai 6 mois, 1 an ou 2 ans.

Ma maman a 30 ans. Le soir, elle se couche avec papa. Elle est si bien réconfortée par son odeur et le son de sa respiration. Lorsque papa est absent, elle met beaucoup de temps à s’endormir et son sommeil est agité. Avant de s’endormir, elle se fait un bol de lait chaud. Même à son âge, elle trouve ça si agréable de boire son bol de lait avant d’aller au lit. La nuit, elle a un grand verre d’eau près de son lit qu’elle boit au besoin. Maman a souvent soif la nuit. Le soir, je dois maintenant m’endormir seul dans ma chambre parce qu’un professionnel de la santé a dit à mes parents qu’à mon âge, je devais dormir seul. Il a aussi dit que je devais m’endormir sans aide. Le soir, mes parents me couchent dans mon lit et attendent que je m’endorme seul. J’ai si peur, moi qui hier était bercé dans les doux bras de papa jusqu’à l’endormissement. La nuit, je me réveille. J’ai soif mais je ne peux plus boire de lait. On leur a aussi dit qu’un bébé de mon âge n’avait plus besoin de boire la nuit. Ce professionnel de la santé qui a donné ces conseils à mes parents, je me demande bien s’il se lève pour boire parfois la nuit et s’il parvient à bien dormir lorsque la personne qui partage sa vie n’est pas à côté de lui lorsqu’il dort? Il faudrait lui demander. Pourquoi est-ce qu’on exige plus de moi alors que je suis encore si petit? »

57

En début de semaine, ce post résonnait très fort en moi. Chaque fois que je vois ma pédiatre, elle me dit qu’il faut que mon Petit Papillon apprenne à s’endormir seul et qu’il ne faut pas que j’intervienne la nuit, évidemment je ne l’écoute jamais.

Ma devise : « Je suis maman le jour et la nuit aussi. »

Hier, je détestais ce post. Une nuit trop courte, beaucoup de réveils, beaucoup de pleurs, des heures de bercement, une fatigue accumulée depuis 14 mois. Hier j’avais la tête en vrac, les cheveux en bataille, les cernes sous les yeux, la tête d’une maman TROP fatiguée par de TROP nombreux réveils. Hier je trouvais ce post culpabilisant, et pourtant ! c’est ce que je fais, je me lève la nuit, je réponds aux besoins de mes enfants, je l’allaite, je le berce jusqu’à en avoir des crampes dans les bras…alors pourquoi ? parce que c’est ce genre de message qui me pousse à être ce genre de maman, celle qui doit à tout prix donner le meilleur, être au top, répondre à tous les besoins de son enfant, ne pas le laisser pleurer, être là coûte que coûte même quand ça me coûte, être à l’écoute, donner, donner, donner parce que c’est BIEN.

Sauf que j’en ai marre de toujours vouloir être CETTE maman qui s’épuise à vouloir atteindre la perfection. Parfois j’ai envie d’être CETTE mère qui ne culpabilise pas…

de laisser son nouveau-né à la pouponnière après un accouchement intensif pour récupérer de ses efforts et être en forme pour s’en occuper le lendemain,

de donner un bib’ parce que c’est tellement plus simple à gérer, parce que tout le monde peut donner un bib’ ! Surtout la nuit, le Papa peut prendre le relais pour qu’elle se repose afin d’être efficace le lendemain et s’occuper de son bébé, de la maison, du ménage, du repas, des autres enfants,

de prévoir un petit dîner en amoureux au restaurant 1 mois après avoir accouché, pour que son couple se retrouve, pendant que les grand-parents gardent pour la première fois ce petit bout de chou,

de donner une tétine à son bébé pour qu’il s’apaise seul, qu’il sache s’endormir seul,

de laisser pleurer son bébé parce que la nuit, NON, elle ne se lèvera pas. Passé 3 mois, son bébé ne mangera plus la nuit car un bébé à cet âge-là n’en a plus besoin, il doit dormir, c’est tout et il faut lui apprendre,

CELLE qui écoute son pédiatre, ses conseils et ses « votre bébé doit faire ceci et cela, il fait des caprices, laissez-le pleurer, vous connaissez la méthode du 5-10-15 ? »

et généralement le bébé de cette maman sait s’endormir seul, dans son lit avec sa sucette, il contemple le plafond ou le mobile au-dessus de sa tête qui l’occupe pendant de longues minutes avant de fermer ses petits yeux lentement, doucement, paisiblement, pour sombrer dans un profond sommeil, la journée il joue tranquillement, allongé sur le dos, ou dans son transat où il observe, se détend, plus tard, installé sur une petite couverture il restera, là où on l’aura posé, entouré de ses jouets préférés, qu’il touchera un à un, dans un sens puis dans un autre, ce bébé dort la nuit de 20h à 8h du mat’ puis enchaîne une petite sieste d’une heure le matin et de 3 heures l’après-midi, sa maman peut faire la sieste pendant qu’il dort, puis faire de longues balades en poussette pour prendre l’air et se ressourcer, ce bébé elle peut le trimbaler de partout, il s’adapte, dort n’importe où, même à côté de la sono,

ce bébé qui ne dérange jamais ces parents…

J’ai toujours rêvé d’avoir ce bébé MAIS je ne suis pas cette maman. Et si c’était elle qui avait raison, qui avait tout compris ?

Souvent je doute, surtout quand je manque de sommeil et que mon petit papillon m’a réveillé toutes les 2 heures pour boire son lait chaud ou pour se blottir contre moi.

Ce matin je l’aime à nouveau ce texte car sans rien changé, en continuant d’accompagner mon Petit Papillon la nuit, en le faisait téter pour qu’il s’endorme, il a dormi toute sa nuit et à cette heure-ci il dort encore. Il va même falloir que j’aille le réveiller…Alors peut-être qu’hier il avait mal au ventre, aux dents, à la tête, qu’il avait vraiment soif, soif de lait chaud, envie de m’avoir à ses côtés, je ne sais pas et je ne saurai jamais mais j’étais là, à ses côtés et je continuerai de l’être pour ne rien regretter mais…

Je prends petit à petit conscience qu’il faut que j’apprenne à prendre un peu soin de moi pour pouvoir prendre soin de lui au mieux mais aussi de mes autres enfants car une maman fatiguée ne donne rien de bon. Le cheminement a commencé…

66

Lire la suite

{Special Look2petitpapillon} Have fun and Make a Splash avec les vêtements de bain Lässig

BuzzooleLes vacances me manquent déjà ! Ce week-end j’ai regardé les photos de nos vacances à l’Océan et je suis tombée sur mon Petit Papillon en tenue Lässig. Trop craquant !

Il fallait que je vous partage cette nouvelle ligne de vêtements de bain parce que l’été n’est pas vraiment fini, n’est-ce pas ? Nous on profite encore de notre ensemble anti-uv Lässig lors de petites baignades dans la piscine ! Vive l’été indien ! Et puis peut-être que vous avez la chance de partir en vacances dans quelques semaines ou encore de passer l’hiver au soleil, là où il brille encore de mille feux et le ciel est bleu tandis que la température de l’eau est juste parfaite pour nos chérubins ! Dans tous les cas, il est important que bébé soit bien protégé contre les rayons du soleil.

laessig-logo Lässig est une marque allemande qui propose principalement de la bagagerie, notamment des sacs à langer, des sacs de voyage enfant, des valises…mais aussi plein d’accessoires pour les déplacements comme des rangements et accessoires pour la voiture, des indispensables pour bébé (bavoirs, lunch box, sacs isothermes, langes, couvertures…Des articles pratiques, faciles à entretenir, durables dans le temps fabriqués à partir de matériaux très qualitatifs, exempts de substances nocives : sans PVC, sans Nickel, sans cadmium, sans Phtalates et testés aux composants Azoïques, un style unique. 

La collection Splash&Fun de Lässig a été pensée dans le même esprit avec un tissu de qualité pour des vêtements top confort : des vêtements de plage ou de piscine colorés, pour un look décontracté et zen avec des maillots de bains, des vêtements anti-uv ou encore des chapeaux/casquettes.

Nous avons testé l’ensemble short de bain + chapeau Ohé du Bateau :

13573372_902164633221925_409868175_n

  Short de bain et Chapeau Ohé du Bateau de la gamme Splash&Fun Lässig, lunettes KietLa (ensemble offert)

Lire la suite

{Spécial Découverte} L’application KidzAward pour motiver les enfants !

Ce n’est pas toujours évident de motiver ses enfants à accomplir certaines tâches rébarbatives du quotidien ou encore de modifier leurs comportements difficiles. Avec les vacances il y a eu un certain laisser-aller alors pour la rentrée j’ai besoin d’un petit coup de pouce.  J’ai découvert une nouvelle application qui va m’aider à ne plus demander 50 fois la même chose donc à gagner du temps, du temps pour le passer en famille, sereinement.

hheoBuoKwdhD6y1wJJ_OEk6Hq2Mg7P3KidzAward est une application gratuite disponible sur IOS et Android, qui a été conçue pour permettre aux parents de créer des tableaux de récompenses de manière simple et ludique pour leurs enfants.Buzzoole

Quand on passe par le jeu c’est toujours plus simple ! Et quand le jeu se trouve sur mobile ou tablette c’est encore plus attractif pour nos loulous !

kidzaward-header-e1471948361942

KidzAward est la nouvelle application développée par la plate-forme parentale populaire KidzInMind utilisant le programme « Token Economy » pour les aider à cadrer le comportement de leur enfant. Une fois que l’enfant aura gagné suffisamment de devises (ou de badges) il pourra les échanger contre une récompense ou un prix, préalablement décidé entre les parents et l’enfant.

La méthodologie Token Economy est utilisée notamment par les enseignants de l’école et avec les enfants atteints du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Nous encourageons fortement les actions positives des enfants, plutôt que souligner celles qui sont négatives, afin d’éviter qu’une atmosphère d’opposition en résulte au sein du foyer familial pouvant créer de l’irritabilité et de l’incompréhension – ont commenté Marta Stella et Sara Luna Bruzzone, deux sœurs et éducatrices influentes italiennes, psychologues et rédactrices du blog MammeCheFatica – L’application KidzAward a été parfaitement développée utilisant cette méthode et nous pensons que cela peut créer un moment ludique entre l’enfant et les parents, tant que cela ne devient pas un outil de jugement qui pourrait développer chez l’enfant une attitude négative en raison d’un sentiment de culpabilité. 

Objectif de l’application : encourager les bons comportements et les bonnes actions des enfants au quotidien.

Principe : chaque fois que l’enfant fait une bonne action ou a un bon comportement, il remporte un badge. Au bout d’un certain nombre de badges obtenus, il remporte une « récompense ».

Intérêt de cette application : Permettre d’améliorer les actions positives, favoriser l’estime de soi chez l’enfant, améliorer les interactions avec ses parents, lui enseigner à progresser vers un but.

Lire la suite

Lettre à mon grand fantastique, mon ado différent

Dans quelques jours, tu vas faire un grand pas ou plutôt un grand saut dans un monde encore inconnu : un lieu confiné avec des centaines d’ados en quête de reconnaissance.

Le collège tu nous en parles depuis plusieurs années, ton but ultime. Tu devrais déjà y être depuis 1 an mais nous n’avons pas su nous opposer au moment voulu. Cette année, tu nous l’as souvent répété : « je devrais être avec mes copains, en sixième ». Tu aurais tellement aimé être avec eux, pour te sentir moins seul. Maintenant, tu te demandes avec qui tu vas partager ces premiers moments, toutes ces premières fois car des copains tu en as de moins en moins, voire pas du tout. Je sais que tu te demandes qui va pouvoir te protéger des agressions des autres,

qui va venir à ton secours ?

Oui des agressions tu en auras,

oui des regards de travers tu en croiseras,

oui des moqueries tu en subiras,

oui des insultes tu en entendras,

et certainement que personne ne sera là pour t’empêcher d’exploser, de déverser toute ta colère accumulée, toute cette pression que tu finiras par relâcher mais pas de la bonne façon, pas comme les autres.

Non car tu n’es pas comme les autres,

non ils ne te comprendront pas,

non ils ne chercheront pas ta compagnie car tu es différent,

un ado différent,

Mon ado différent… Lire la suite

Nos belles découvertes aux POP Toscanne #olalaboutique #paskap #surf-TB

Nos belles découvertes 

Après vous avoir présenté il y a quelques semaines nos coups de coeur avec Mini lors de notre visite parisienne aux POP, il est temps (mieux vaut tard que jamais !) de vous parler de nos belles découvertes, des marques que je ne connaissais pas et qui m’ont vraiment séduites.

Un kangourou, des lapins et des singes : voilà les drôles de personnages de Olala Boutique.

DSC09030 Kali le kangourou c’est un filet de bain original avec un système de fixations par ventouse pour le placer au-dessus de la baignoire ou dans la cabine de douche. Ce kangourou va pouvoir stocker dans sa poche jusqu’à 5 kg de jouets de bain qui vont sécher et être conservés bien au propre. Le top : la poche passe au lave-vaisselle (même avec les jouets). Enfin un rangement ludique pour favoriser l’autonomie des enfants et bien hygiénique !

DSC09029 Léo, Léni et Lila, trois adorables lapins pour ne plus avoir peur du noir ! Une veilleuse ce n’est souvent pas suffisant ? comment éclairer à la fois la chambre, le long couloir qui fait peur ou encore les toilettes ? Avec cette solution d’éclairage composée de 3 veilleuses lapins, on va pouvoir créer un petit parcours lumineux qui permettra aux enfants de se lever en toute autonomie sans venir réveiller Papa et Maman. Les veilleuses Léo, Léni et Lila sont sans aucun danger pour les enfants et leur éclairage  LED ne chauffe pas. La lumière est douce et apaisante. Les veilleuses se rechargent en les posant sur la base (charge de 3h) et ont une autonomie de 12 h pour chacune. Elles tiennent bien dans les petites mains des enfants avec leurs jolies formes ludiques et je pense qu’elles peuvent rapidement devenir des compagnons de jeux pour s’inventer des petites histoires avant de se coucher, rassuré par leur présence.

DSC09032 Catalpa : un arbre magique habité par des petits singes  aimantés qui se chargent de ranger tous les petits accessoires de toilette des enfants : brosse à dents, brosse à cheveux, tube de dentifrice, gants de toilette…Une bonne solution pour rendre les enfants autonomes avec un rangement ludique, moins fastidieux que les tiroirs mais surtout plus rigolo ! Avec ce système fini les brosse à dents qui traînent à côté du vasque et qui vont laisser d’affreuses marques sur le meuble en verre (c’est du vécu bien sûr…). Un espace rien qu’à eux, c’est le top !

Lire la suite

{Special Look} Quand Petit Papillon adopte le look Point Zig Zag !

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas fait un petit article special look. Pour ceux qui me suivent sur instagram @special_mother (venez jeter un oeil, vous verrez y a des petites photos sympas !), vous voyez passer les look de Petit Papillon. Et parmi mes belles découvertes, il y a Point Zig Zag, une créatrice de vêtements et accessoires pour enfants « made in Alsace ». Vous connaissez maintenant ma passion pour le « fait-main » et j’essaie toujours d’habiller mon Petit Papillon le plus possible avec des vêtements de créatrices. Ce qui me plait également c’est de pouvoir choisir mes tissus, la coupe, les couleurs, quasi du sur-mesure. Les créatrices réalisent tous nos désirs les plus fous !!!

Pour les beaux jours, je voulais un petit ensemble sarouel court avec des renards bien sûr ! J’avais craqué sur le modèle présenté sur la page facebook de Point Zig Zag :

ensemble sarouel court renard gris Point Zig Zag

mais comme j’adore le mint, j’ai changé en choisissant un tissu renard de cette couleur (dans son album de tissu). Et Sylvia l’a réalisé !

Ensemble sarouel court Point Zig Zag magnifique hein ?

Le mieux c’est quand même de le voir porté :

Au-delà de la coupe et le tissu que j’aime beaucoup, la qualité est au rendez-vous avec des finitions impeccables ! Petit Papillon est très à l’aise dans ce type de tenue et n’est pas gêné pour ses drôles de positions ou encore pour le 4 pattes.

Le haut s’assortit facilement avec d’autres vêtements comme ici avec un petit bloomer Poudre Organic, des collants GoBabyGo (oui mon fils porte des collants et alors ??) et des chaussons Pompélop. Je craque sur ce petit look :

ou sans bloomer et juste avec les collants, ça le fait aussi non ?

Lire la suite