Bébé, signe avec moi ou fais-moi signe !

Nos enfants ont tellement de choses à nous dire avant même de pouvoir parler...
jouersigne

alors pourquoi attendre ?

J’ai découvert le maternage proximal et la communication bienveillante quelques mois après la naissance de mon deuxième enfant, grâce à une association située en Nord-Isère : Simplement Parents. Des ateliers pour signer avec son bébé étaient organisés via l’association. Je suis allée à un atelier découverte « Signe avec moi » car je cherchais un moyen de comprendre mon bébé qui pleurait jour et nuit et qui était très facilement contrarié, mais aussi un moyen pour moi d’être moins frustrée.

atelier sam

Les séances se déroulaient chez une maman. Avec nos bébés on s’installait sur des tapis, coussins, plaids au sol. C’était un moment très convivial et j’ai tout de suite adhéré au principe. Pouvoir communiquer avec son enfant avant qu’il ne puisse parler, je trouvais cela tout simplement génial !

J’ai donc suivi l’intégralité des ateliers, nous avons appris beaucoup de vocabulaire de base, des comptines que je mettais tout de suite en application, de manière quotidienne. Quand mini fantadys a signé pour la première fois, c’était aussi intense que ses premiers « arrreuhh », que son premier sourire ou que ses premiers pas ! Quel bonheur de pouvoir communiquer avec son enfant si tôt et surtout de voir son visage s’illuminer d’un grand sourire quand il voit qu’on le comprend  !

Signe avec moi : La langue gestuelle des sourds à la portée de tous les bébés

J’ai donc investi dans le livre « Signe avec moi » de Monica Companys et Nathanaëlle Bouhier-Charles qui explique dans un premier temps le concept et la seconde partie est un lexique où l’on trouve les signes de la LSF, montrés sous forme de photos, étape par étape pour chaque signe. Voici un petit résumé ci-dessous ainsi que des extraits du livre.

Etre acteur de la communication

On voit bien que l’enfant communique très tôt par des gestes. Il nous imite de manière naturelle : il tend les bras pour être porté, il fait « les marionnettes », fait « bravo », « au revoir », « oui » et « non » avec sa tête, il pointe des objets avec son doigt pour attirer notre attention.

Alors pourquoi ne pas aller au-delà, lui montrer d’autres signes ?

25_content_rire

La parole n’est acquise que vers 18/24 mois alors que dès 8 mois les enfants font déjà des signes. On peut donc utiliser les signes dans cet intervalle qui nous semble parfois long, en attendant les premiers mots et les premières phrases qui nous permettent d’entrer plus facilement en communication avec nos enfants.

Mettez vous à la place d’un enfant…cela doit être très frustrant de savoir ce que l’on veut mais de ne pas pouvoir l’exprimer et surtout d’être dépendant de la capacité des adultes à deviner ou à interpréter correctement notre message.

Ce n’est pas parce qu’ils ne peuvent pas le dire avec des mots qu’ils n’en ont aucune conscience

A quoi peuvent servir les signes pour les enfants ?

  • Signifier aux autres ses émotions et sensations
  • Préciser ce qui lui fait envie
  • Demander ce dont il a besoin
  • Commenter ses activités, le monde qui l’entoure
  • Faciliter les interactions avec les autres

Moins de frustration pour l’enfant et l’adulte

Alors qu’ils n’ont pas encore accès au langage oral, les enfants peuvent s’exprimer et réduire ainsi leur frustration puisqu’ils se sentent compris. Lors de la période par exemple du « terrible two » alors que certains enfants n’arrivent encore pas à s’exprimer de manière correcte, signer peut permettre de diminuer la fréquence et l’intensité des frustrations. On limite les cris, l’énervement donc les crises.  Pour un parent il est très frustrant de ne pas comprendre ce que son enfant cherche à dire ou pourquoi il pleure. Avec les signes, on peut comprendre ce qui se passe chez son enfant, répondre à ses demandes, on gagne en efficacité et on devient plus sûr, plus confiant dans notre rôle de parents pour accompagner nos enfants au mieux. Au final, tout le monde gaspille moins d’énergie, on évite beaucoup de malentendus et les interactions avec son enfant sont plus constructives et chaleureuses.

Signer permet d’installer une complicité avec son enfant et de créer des liens

Les signes sont intéressants pour la fratrie également. Ils permettent aux aînés de comprendre et d’aider les plus petits. La communication est meilleure et peut aider à rapprocher les enfants.

J’avais emmené mon aîné à une séance de « Signe avec moi » et il était vraiment heureux d’apprendre des comptines pour son petit frère. Et c’est avec grand plaisir que j’emmènerai mini fantadys, celui avec qui j’ai signé, pour qu’il signe à son tour à son petit frère ou à sa petite sœur dans quelques mois.

Signer stimule naturellement les processus d’apprentissage

Les parents ont toujours peur que signer retarde le développement de la parole.

Dans mon cas, cela a été tout le contraire : Eliott a parlé très tôt et très bien tout en accompagnant ses paroles de signes.

Ce n’est pas parce qu’on signe qu’on arrête de parler aux enfants, on signe avec le mot associé. Signer permet d’accéder au langage oral et stimule aussi le développement intellectuel. Pourquoi ? car on utilise différents canaux : visuel, auditif, kinesthésique

signe-avec-moi

Quand commencer ?

Nous avons démarré les ateliers alors qu’Eliott était âgé de 10 mois. On dit souvent que l’idéal est de commencer aux alentours de 6 mois mais je pense qu’il n’y pas d’âge idéal. Pour mon troisième je vais signer dès la naissance.

L’âge des premiers signes

Vers 8-10 mois, quand l’enfant commence à manipuler des objets ou des gestes comme « au revoir » ou tendre les bras.

Les premiers signes de mini fantadys ont débuté vers 12 mois avec les signes « gâteau » (c’était un gourmand !) et « téter » (et un accro au sein !) et rapidement sa 1ère combinaison de signes : téter/encore.

Puis on a rapidement introduit d’autres signes clés en rapport avec la nourriture (boire, manger…), avec des besoin de base (changer la couche, dormir, bobo, chaud, froid…) ou encore les signes maman, papa, bonjour, au revoir sans oublier le fameux je t’aime.

Si l’on commence tôt et que l’on signe régulièrement, l’enfant sera capable de reproduire les signes rapidement et sans effort.

Quelques conseils pour terminer :

  • Signer lentement et clairement
  • Incorporez les signes dans la communication normale de votre vie quotidienne
  • Soyez patient !
  • Signez souvent : faites les signes chaque fois que vous dites des mots
  • Au moment où l’action se réalise – signez juste avant, puis juste après pour que l’enfant associe une situation, un objet à un mot ET un signe
  • Quand vous regardez/entendez la même chose tous les deux
  • Quand l’attention de votre enfant a été visiblement retenue par quelque chose et qu’il cherche votre regard, votre réconfort, une réaction de votre part
  • Quand vous proposez quelque chose ou que vous posez une question à l’enfant
  • Quand vous jouez
  • Quand vous lisez à haute voix
  • Quand vous racontez des histoires, des comptines
  • Quand vous chantez

Et Soyez expressif !!! L’expression de votre visage est toute aussi importante que l’utilisation de vos mains !

Signer avec son enfant est une expérience unique à la portée de tous les parents, 

à utiliser sans modération !

emission_PAP Retrouvez-moi prochainement sur les ondes de Lyon 1ère au micro de Karine Boyer-Kempf dans l’émission de Parents à Parents sur le thème de l’utilisation de la langue des signes avec bébé.

5 réflexions sur “Bébé, signe avec moi ou fais-moi signe !

  1. Tout d’abord, bonjour et surtout bonne année!!!!

    Merci beaucoup pour cet article, je m’intéresse aussi a ce mode de communication avec ma puce, bien qu’il soit un petit peu tot pour elle (elle a à peine 5 mois et demi), et je vois que votre expérience a été tres bénéfique pour vous, et très agréable aussi!
    Je pense que je vais me lancer aussi, je suis d’accord avec vous sur le fait que les enfants puissent être frustrés de ne pas pouvoir s’exprimer, et de se sentir incompris!!!
    Je vais certainement investir dans le même livre que vous, merci pour le conseil!
    J’ai hâte de pouvoir mettre tout ça en application avec ma puce!quel bonheur ça doit être de les voir signer la 1ère fois…
    Encore merci pour cet article!!!

    Bonne journée!

    J'aime

    • Coucou Elodie,

      Bonne année également, pleins de belles choses pour vous et votre famille ! Merci pour votre commentaire. Oui j’ai pris beaucoup de plaisir à utiliser la langue des signes avec mon deuxième, c’était une expérience assez extraordinaire que je vais retenter sans hésiter avec l’arrivée de mon troisième. Vous pouvez dès à présent commencer à signer avec votre bébé des mots simples que vous utilisez quotidiennement. Les ateliers c’est l’idéal pour débuter et ensuite acheter le livre de Signe avec Moi. Bonne découverte en tout cas et je serai heureuse de pouvoir partager cela avec vous ! A bientôt 🙂 Mel

      J'aime

  2. Pingback: L’émission de Parents à Parents : apprendre la langue des signes dès tout petits | Ma Vie de Special Mother

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s