Maman, pourquoi tout le monde dit que je suis méchant ?

Maman, pourquoi tout le monde dit que je suis méchant ?

Cette phrase vient de la bouche de mon petit de 4 ans…

Cette phrase me touche beaucoup et veut dire beaucoup.

Il faut que je me rende à l’évidence…mon mini ne va pas bien.

A l’école il passe son temps à être puni, nous avons eu un mot de la maîtresse qui nous parle de son insolence. A la maison il est l’enfant difficile, l’enfant pénible qui n’écoute rien.

Mais un enfant difficile a toujours quelque chose à dire.

En ce moment ce n’est pas facile, c’est sûr. Il voit sa maman couchée toute la journée. Une maman qui n’est plus disponible, qui n’est plus capable de s’occuper de lui, qui ne peut plus jouer avec lui, qui ne peut plus le porter ni lui faire de « vrais câlins » comme avant.

Mais où est passée cette maman ? cette maman fusionnelle, cette maman à son écoute, cette maman bienveillante…

Cette fin de grossesse est difficile, pour lui, pour mon grand, pour mon homme, pour ma famille que je sollicite depuis des mois, tout le monde en a marre et même moi.

Mais moi je dois lutter pour tenir. Je compte les jours qui me séparent de cette fichue prématurité. Je vois cette lassitude autour de moi mais je suis impuissante.

J’aimerais tellement pouvoir, être capable de tout mener de front mais je suis là…

dans mon canapé, dans mon lit…

et je ne suis pas VRAIMENT là.

Souvent je me mets dans une bulle pour ne pas trop souffrir, pour ne pas trop voir…

Mais je ressens plus que ce que je ne vois, je ressens cette souffrance autour de moi. Et j’entends des paroles, souvent blessantes…

« tu es pénible », « tu es méchant », « t’écoute jamais rien »…

Mon mini ne va pas bien et me le fait savoir tous les jours dans son attitude d’enfant difficile, dans son comportement général.

Un jour je lui ai dit « tu as vu comme ton grand-frère est gentil avec toi » et il m’a répondu « oui Léo est très gentil et moi je suis très méchant en ce moment ». Les larmes me sont montées…

Voilà ce qu’il entend à longueur de journée…

Mais que reflète son comportement ? Qu’est-ce qu’il cherche à nous dire ? 

Cherchons le message caché, accueillons ses sentiments plutôt que de le réprimander à longueur de journée.

Grâce aux ateliers Faber et Mazlish et à l’écoute active, j’ai commencé par un « Tu as l’air contrarié » et après un timide « oui », ce fut le début..

Il a su me dire que c’était long d’attendre la venue du bébé, qu’il voulait jouer avec moi…et puis une autre fois j’ai même eu droit  à « il ne fallait pas qu’il vienne le bébé ». Mon attention à ce moment-là n’était que pour lui, que pour accueillir ses sentiments, sans jugement même si parfois ce qu’on entend n’est pas très agréable. Je pense qu’il s’est senti écouté et entendu.

Je sais très bien qu’il cherche de l’attention, de l’amour, qu’il tente de nous faire comprendre qu’il a besoin de nous car son réservoir affectif est vide. Son papa rentre tard du boulot, souvent fatigué, puis s’occupe de toutes les corvées de la maison, pas une minute à accorder à cet enfant pénible.

Mais en lui répétant qu’il est méchant et pénible, on finit par lui coller une étiquette de « mauvais » et il finit par penser qu’il n’est pas quelqu’un de bien.

Comme l’explique la psychologue Anne Bacus :  » Les étiquettes appliquées à l’enfant sont toujours déconseillées. L’enfant va avoir tendance à s’y conformer (pourquoi essayer de changer, puisque de toutes façons je suis comme ça ?).

Or ce n’est pas l’enfant qui est méchant mais c’est son action qui n’est pas bien. On pourrait peut-être essayer plutôt une phrase du genre :

« Tu n’es pas méchant, mais ce que tu viens de faire n’est pas bien. Je ne veux pas que tu recommences. »

Mesurons la portée de nos paroles qui peuvent être blessantes, qui font mal et qui s’imprègnent durablement chez l’enfant.

Mon mini ne va pas bien mais ce n’est pas un raison pour lui dire qu’il est méchant.

IMG_8614Donnons-lui plutôt de l’affection.

Mini n’a pas eu besoin que je réponde à sa question car il a lui-même trouvé la réponse. Je terminerai juste par ces mots, SES propres mots :

« Maman, tu sais je suis méchant parce que tout le monde me dit que je suis méchant ».

Rien à rajouter…
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 réflexions sur “Maman, pourquoi tout le monde dit que je suis méchant ?

  1. Beaucoup de choses reviennent à la surface en lisant ce billet. je suis restée allongée aussi pendant ma grossesse et j’ai essayé de relativiser : je ne pouvais pas les amener à l’école, cuisiner avec / pour eux, sortir avec eux, jouer dehors avec eux mais j’ai essayé de beaucoup relativiser et on a fait pleins d’autres choses : des jeux de sociétés, lire des histoires, faire des coloriages, des calins….du coup cette période s’est « assez » bien passé avec eux. Maintenant qu e Bébé 3 est là, si je leur accorde un peu moins de temps et que je ne suis pas à leur écoute, c’est ce que tu décris, ce qui a été le cas ce week end et encore aujourd’hui. je reconnais beaucoup de choses dans ce texte.

    J'aime

    • merci pour ton petit mot…c’est vrai qu’on parle de la grossesse mais après avec 3 enfants ça ne doit pas être évident non plus d’accorder autant de temps qu’avant et de rester tout le temps dans la bienveillance…s’en rendre-compte c’est déjà bien, ensuite chacun fait son cheminement.
      Bon courage en tout cas 😉

      J'aime

  2. Courage! Oui ton mini ne va pas bien et il faut l’aider! Allez il a de la chance d’avoir une maman à l’écoute et bientôt tu retrouveras ton énergie!!

    J'aime

    • Merci pour ton petit mot d’encouragement ❤ Oui bientôt on retrouvera un équilibre, quoique il faudra s'adapter aussi avec un autre petit papillon à la maison 😉

      J'aime

  3. Super article et tu as raison la manière de dire les choses sont importantes.
    Bon courage pour la fin de la grossesse, bon courage pour gérer ton Mini et le bébé à venir. Ce n’est qu’un passage obligatoire je pense.

    xx

    J'aime

  4. J’ai assisté à un mini atelier Faber et Mazlish dans mes études d’éduc spé et j’ai adoré. Je trouve ça génial que tu utilises certaines de leurs méthodes. Ca peut vraiment aider ton mini à se sentir écouter et donc à se sentir peut être un peu moins mal.
    Courage pour cette fin de grossesse, courage pour ton mini.
    Bisous

    J'aime

    • Coucou Lucile et merci pour ton petit mot ! Oui les ateliers Faber et Mazlish m’ont beaucoup aidé dans ma relation avec mes enfants, surtout avec mon aîné qui a des troubles dys. Dernière ligne droite pour la grossesse, après on va retrouver nos marques petit à petit même si tout sera à nouveau chamboulé !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s