I’m back…faisons le point

J’avoue…ça fait longtemps que je ne suis pas venue écrire par ici…Pourquoi ? je ne sais pas vraiment…

une tonne de raisons en fait !

L’année 2015 s’est terminée sur une note plutôt négative : à la base des bleus, sur toute une jambe, des douleurs aux articulations, une grosse fatigue…j’ai entendu les mots épuisement, maladie auto-immune , des mots qui font flipper…Prises de sang, bilans…on ne sait toujours pas ce que j’ai eu ou ce que j’ai. Je dois rencontrer un interniste dans quelques mois et j’avoue que je ne savais même pas que ça existait ! En fait, il s’agit d’un spécialiste aux multiples facettes, ultra polyvalent, celui qui sait tout sur tout, et qui cherche le pourquoi du comment quand à l’intérieur de ton corps ça part en live.

epuisementD’habitude l’écriture me permet de vider mon sac, de mettre des mots sur mes maux mais là rien de rien, impossible d’écrire sur mon ressenti, sur ce qui m’arrivait et pourtant je pense que ça m’aurait fait du bien. J’ai préféré m’éloigner, rester à distance et ne pas trop en parler…

Pourtant, j’ai ruminé (suis-je vraiment malade ? épuisée ? peut-on mourir d’épuisement ? oui oui je me suis posée la question), la nuit surtout, quand tout devient plus noir, plus sombre dans les esprits. On m’a parlé de traitements qui n’étaient pas compatibles avec l’allaitement.

image7Et si je devais tout arrêter comme ça du jour au lendemain ? le drame quoi…même si peu de personnes comprennent, j’y tiens à mon allaitement et les phrases du genre « mais tu allaites encore ? » « mais ç’est fatiguant l’allaitement !« , « tu devrais arrêter, tu irais mieux » ça m’a sérieusement gonflé…et pire quand cela vient de la bouche des médecins…no comment !

retourner-travail Il y a eu aussi la reprise du travail il y a trois petites semaines déjà. Au départ je me suis vraiment demandé comment j’allais faire entre la fatigue cumulée depuis 7 mois, l’allaitement, la nounou, l’organisation à la maison… J’ai douté de ma performance cérébrale après un S.N.U pendant la grossesse qui s’est d’ailleurs prolongé longtemps après.

Et puis finalement tout s’est bien passé…

-J-aime-ma-nounou--coeur-rouge-Petit papillon s’est parfaitement bien adapté à sa nounou (chez elle il dort dans un lit d’ailleurs, boit au biberon…cherchez l’erreur…). Il faut dire qu’elle est vraiment TOP !

Je vous rassure la fatigue est toujours là (les réveils toutes les 3h aussi !) et l’organisation bein c’est simple y en a pas vraiment encore (total bordel quoi !) mais ce que je constate malgré tout c’est que je vais mieux !

image17Bizarrement, paradoxalement, je me sens mieux dans ma tête, dans mon corps, dans mes pompes. Je vois du monde, j’emploie des phrases élaborées avec sujet, verbe, complément du genre « je te paye un café? », ça change des « areu », « dada », « miam miam »&Co. Je me maquille (vite fait, bien fait !), je me rhabille avec autre chose que les survêts et les vêtements avec ouverture facile intégrée pour dégainage rapide. J’ai l’impression que mon cerveau se remet en marche, doucement mais sûrement, car je n’ai pas vraiment oublié, tout revient très vite, même 1 an après…comme si je n’étais jamais partie…

Et petit papillon dans tout ça ???

Il a grandi, bien grandi. 7 mois et demi déjà ! Oui j’attendais avec impatience ces moments-là (rappelez-vous « Vivement que tu grandisses« ). Je voulais que mon bébé grandisse vite car les débuts ont été trop difficiles. Maintenant il y a moins de cris ou alors je sais pourquoi, j’ai appris à le connaître vraiment. Petit papillon reste un bébé facilement « contrariable » mais plein de paradoxes :

Du moment où je dois l’allonger c’est quasi systématiquement la crise ! Imaginez donc à chaque change, c’est du sport ! Et puis parfois il y a des moments où il est tout calme, plein de tendresse et d’amour avec mini par exemple :

DSC05573 DSC05576

J’ai abandonné l’idée des promenades en poussette, d’ailleurs je l’ai revendue ma super poussette de luxe qui prenait la poussière au profit de tissus de luxe méga confortables pour mon dos :

image8 image4

Les trajets en voiture restent compliqués, heureusement je n’ai que 15 min de route matin et soir pour l’emmener chez la nounou ! C’est le grand maximum qu’il puisse supporter car même dans un trajet si court il lui arrive de partir en crise inarrêtable ! Et puis parfois il y a des moments magiques où il s’endort en quasi 5 minutes ou il joue avec son frangin comme si de rien n’était pendant de longues minutes :

image5 image6

Et puis finalement c’est un bébé ultra-souriant ! Dès qu’il croise le regard de quelqu’un, il le fixe jusqu’à ce qu’il obtienne son attention puis lui décroche son plus beau sourire et là il arrive à faire dérider le vieux schnok méga sérieux qui s’est levé du pied gauche. La preuve en images :

image image1

Niveau motricité, c’est un bébé ultra-tonique qui n’a qu’une envie depuis quelques semaines : se mettre debout et marcher ! Pas trop vite petit papillon t’es tout minus encore ! Bon vive la motricité libre quand même et encore je n’ai pas pu la pratiquer comme j’aurais voulu mais je reviendrai sur le sujet bientôt dans un article plus complet.

IMG_8472 IMG_8720

Mais ce que j’aime plus que tout c’est cette complicité avec ses grands-frères, ça c’est juste magique !

IMG_8508   IMG_7361

Voilà, voilà, je suis de retour, motivée, en forme –bon ok avec des cernes sous les yeux– mais à nouveau prête à partager avec vous mes découvertes, mes trucs et astuces, ma vie de special mother quoi !

 

 

 

3 réflexions sur “I’m back…faisons le point

  1. Franchement tout accumuler n’est jamais simple mais sortir de la maison pour retourner travailler ça repose presque !
    Je pose une question idiote mais votre petit dernier ne ferait il pas de reflux ?
    J’ai moi aussi à mon troisième enfant déclaré une maladie auto-immune … Enfin je suis passée par tous les contrôles que vous faites aussi sans arriver à déterminer ce qui n’allait plus. Et puis après divers petits incidents mon corps a finalement repris du poil de la bête (j’ai même eu peur un moment à l’annonce de cette « maladie » de faire une dépression). Courage !

    J'aime

    • Merci pour ton message Christelle ! Oui j’avoue le retour au travail c’est presque du repos !!! Il a des reflux effectivement depuis tout petit, j’ai l’impression que ça va mieux mais je pense qu’il doit être gêné par moment quand même. J’ai un RDV à l’hôpital pour faire plus d’examens pour cette éventuelle maladie auto-immune mais j’imagine que ça doit être compliqué à détecter. Je sens que mon corps reprend le dessus petit à petit également alors espérons que ça ne soit qu’un passage et que je m’en sorte sans trop de dégâts 😉 ah ces loustics ils nous épuisent !!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s