L’extrait de pépin de pamplemousse, un antibiotique naturel pour l’hiver

J’ai découvert l’année dernière un des remèdes naturels antibactériens les plus puissants : l’extrait de pépin de pamplemousse (EPP). Le genre de produit à avoir absolument dans sa pharmacie familiale parce qu’il convient aussi bien aux petits qu’aux grands, à prendre en prévention ou en curatif.

Mais attention tous les EPP ne se valent pas.

A quoi peut-on reconnaître un bon EPP ?

Assurez-vous qu’il s’agit bien de pépins de Citrus paradisi.

Privilégiez les extraits ou macérats obtenus sans solvant chimique, sans alcool et de préférence avec de la glycérine végétale, sans pulpe ou péricarpe, sans ajout de bioflavonoïdes ou de vitamine C.

Choisissez de préférence la forme liquide, a priori plus pure et plus efficace que les comprimés.

Vérifiez qu’il n’y ait aucun additif autre qu’un conservateur inoffensif et surtout pas, évidemment, de chlorure de benzéthonium.

Méfiez-vous surtout des importations bon marché, souvent identifiables à leur contenance bizarre (30 ml par exemple) ou à leur goût très amer (l’EPP ne doit être que très légèrement amer voire pas du tout) ou bien des marchands Internet implantés à l’étranger.

(source : https://www.alternativesante.fr/pepin-de-pamplemousse/la-verite-sur-le-pepin-de-pamplemousse)

Mon choix s’est porté sur une fabrication française basée sur une macération et non sur une poudre de pépins qui répond aux critères énoncés ci-dessus). Il s’agit de celui-ci :

DIOTER EPP Originel Extrait Pépin Pamplemousse 100 ml de la marque Dioter.

Tout est naturel dans cet EPP qui est garanti sans chlorure de benzethonium, sans alcool et sans conservateurs (nouvelle formule sans sorbate de potassium). Il n’y a pas non plus d’ajout de vitamine C ni antioxydants. L’extrait de pamplemousse du laboratoire Dioter est obtenu à partir des seuls pépins contrairement à beaucoup qui pour des raisons de rendements utilisent le pépin et l’écorce de pamplemousse obtenus par un procédé de macération directe sans étape de concentration qui dénature et provoque des extrait très colorés, acides et amers et peu qualitatifs. Effectivement cet EPP n’a aucune amertume ce qui est bien pratique pour le donner aux enfants.

Que contient l’EPP ?

L’extrait de pépins de pamplemousse contient une forte concentration en (bio)flavonoïdes anti-oxydants aux propriétés anti-inflammatoires, anti-arythmiques et anti-ulcéreux. Il contient également de la vitamine C (acide ascorbique) tonifiante qui permet de lutter contre la fatigue et renforce les défenses immunitaires, de la vitamine E (tocophérols) antioxydante qui protège les cellules du vieillissement cutané, de l’acide citrique détartrant et ajusteur de PH, des limonoïdes aux effets antioxydants, antifongiques et renforçant les défenses immunitaires. Le chlorure d’ammonium quaternaire (bactéricide et fongicide) présent dans les pépins du pamplemousse  lui confère ses vertus anti-microbiennes.

Quand et comment l’utiliser ?

L’EPP s’utilise aussi bien en interne qu’en application externe pour soigner de nombreuses infections grâce à ses propriétés antibiotiques, anti-microbiennes, fongicides et anti-virales. Il va agir contre pas moins de 800 souches de bactéries et virus et contre une centaine de souches de champignons.

Voici une liste non exhaustive de cas où l’EPP peut s’avérer utile en soulageant le système immunitaire :

  • affections hivernales courantes (rhume, mal de gorge, toux, otites…)
  • infections gastro-intestinales
  • infections urinaires
  • infections buccales
  • mycoses internes/externes
  • problèmes de peau
  • fatigue chronique
  • en voyage : en prévention des perturbations digestives ou des atteintes microbiennes et parasitaires

L’extrait de pépins de pamplemousse peut être pris en traitement d’attaque ou en prévention (aux changements de saisons). En règle générale, il est conseillé de prendre 4 à 12 gouttes d’EPP 2 à 3 fois par jour en dehors des repas dans un verre d’eau ou de jus de fruit et à distance de la prise de médicaments autres. Il est préférable de commencer doucement puis d’augmenter la dose petit à petit. La cure doit durer de 3 semaines à 1 mois. On peut donner de l’EPP aux petits à partir de 6 mois, il convient alors de donner 1/2 goutte par kilo et pas plus de 7 jours.

On peut également utiliser l’EPP pour purifier sa maison. Il s’agit d’un désinfectant naturel qui se dilue très facilement et va permettre de nettoyer la cuisine, la salle de bain, les WC…toutes les pièces de la maison et sur toutes les surfaces. Pensez même à l’éponge qui est l’endroit le plus sale de la maison, quelques gouttes d’EPP permettent de l’assainir.

Mon avis

Cet EPP n’est pas amer et les enfants le prennent sans difficultés. Nous l’utilisons depuis plus d’un an, j’ai toujours un flacon à portée de main à la maison que j’emporte même en vacances. Il convient à toute la famille et m’a sauvée de nombreuses fois. La plupart du temps il permet de stopper l’avancement d’une affection ou de ne pas attraper le virus qui traîne à l’école ou à la maison. Il nous a évité beaucoup de visites chez le médecin et surtout la prise d’antibiotiques inutile.

Quelques exemples de ce que nous avons soigné grâce à l’Extrait de Pépins de pamplemousse :

en utilisation interne : gastro, état grippal, angine, bronchite, pharyngite (gouttes d’EPP dans verre d’eau tiède et faire des gargarismes)

en utilisation externe (dilué dans une huile végétale) : l’herpès (dès que je sens les premiers picotements je l’applique et soit il ne sort pas soit très faiblement), plaque dentaire et nettoyage de la brosse à dent (gouttes d’EPP pur sur la brosse à dent humide), aphtes, verrues, coupures de la peau, égratignures, piqûres d’insectes, poux…

Il s’agit vraiment d’un indispensable de la pharmacie familiale.

DIOTER EPP Originel Extrait Pépin Pamplemousse 100 ml de la marque Dioter.

 

 

 

 

6 réflexions sur “L’extrait de pépin de pamplemousse, un antibiotique naturel pour l’hiver

  1. J’ai partagé ton article sur twitter car je cherche de plus en plus des solutions naturelles aux petits bobos.
    Concernant les problèmes de transports, j’utilise l’HE de lavande qui marche bien. Et pour prévenir les maux de l’hiver, l’HE de ravintsara 😉
    Bonne fin de journée
    Elsa

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s