{Coup de ♥} POP (Portes ouvertes de Printemps) Toscanne #Haba #Lässig

Il y a quelques semaines nous avons fait une petite virée parisienne avec Mini. Une petite journée en tête à tête, ça faisait longtemps !

IMG_3545

L’occasion aussi de rencontrer enfin Jennifer de Mums but Twins qui, à son tour, m’a présenté Eloïse, la créatrice de Elo is Bio, une boutique qui propose uniquement des vêtements, jouets, produits de soin, accessoires, tendances, bio, sans produits toxiques, fabriqués en France et Europe.

IMG_3578

Après avoir mangé ensemble et découvert deux chouettes mamans, direction les POP, Portes Ouvertes de Printemps organisées par l’agence Toscanne.

IMG_3579 Les POP c’est l’occasion de voir les petites merveilles de nos marques préférées (Haba, Lässig, Diono…) mais aussi d’en découvrir de nouvelles (nos découvertes seront présentées dans un second article).

Voici dans un premier temps mes coups de coeur mais aussi ceux de Mini,  ravi de donner son avis et de faire le petit testeur ! Il s’est aussi éclaté au super atelier « Deco gato » organisé par Un gavroche en vadrouille.

Nos coups de cœur chez Haba

Cet atelier nous a permis de découvrir et de tester la nouvelle gamme d’accessoires Family Food Stars de Haba

Gamme Family Food Star de Haba pour que la pâtisserie soit un vrai jeu d’enfant !

Accompagné d’une super animatrice du nom de Gaga, les enfants ont réalisé un glaçage pour décorer de jolis cupcakes.

Et pour faire un glaçage on utilise les blancs d’oeufs mais pas les jaunes ! Alors première étape, séparer le blanc des jaunes ! Mission délicate mais avec le mini monstre séparateur de jaunes d’oeuf Haba, c’est un vrai jeu d’enfant !

DSC09012       

Lire la suite

Du 4 pattes à la marche, il n’y a qu’un pas avec Babybotte

Quand on m’a proposé de tester les chaussures Babybotte, j’étais sceptique au départ.

Babybotte ? mais c’est ce que je portais quand j’étais petite…il y a 35 ans ! En même temps ces chaussures existent depuis 1936 donc forcément toi aussi tu dois connaître ! Dans mon esprit, il s’agissait de chaussures montantes, assez rigides avec voûte plantaire.

Idée complètement reçue et fausse !  

Et puis dois-je vraiment lui faire porter des chaussures ? il est bien avec ces chaussons souples !

Sauf que Petit Papillon rampe de partout, veut se mettre debout dedans mais aussi dehors et je me suis vite rendu-compte qu’à cette allure il me faudrait une paire de chaussons par semaine, sans compter que j’avais mal au cœur de les voir s’abîmer !

J’ai reçu les chaussures Babybotte juste avant de partir quelques jours dans un camping du Sud de la France pour un tournoi de foot de mon grand fantastique. Autant dire que les chaussons souples n’auraient pas résisté longtemps sur un terrain de foot boueux trempé par l’humidité de la nuit et dans le camping sableux et goudronné !

La gamme One by Babybotte

Cette gamme est spécialement dédiée à la marche à 4 pattes. Hier je te parlais de l’importance de certaines étapes avant l’acquisition de la marche, et pour réaliser ces expériences indispensables (dont la marche à 4 pattes) il est nécessaire que les pieds du bébé restent libres de mouvement, que l’articulation du pied soit bien libérée. Pour autant, les petits petons doivent être bien protégés des agressions extérieures.

La gamme One de Babybotte a été bien étudiée et possède tout les qualités que je recherche pour les premières chaussures de bébé. D’ailleurs cette gamme a reçu le label « Approuvé par les familles » en 2014 et 2015.

Special Mother approuve également ! Pourquoi ?

voici mes arguments :

Lire la suite

Les étapes essentielles avant la marche en images et vidéos #motricitelibre

Avant de marcher, le bébé va passer par une succession d’étapes indispensables. Chaque acquisition est importante pour lui donner des bases bien solides et passer aux étapes suivantes. La réalisation de ces grandes étapes dépend aussi de la maturation du cerveau, des aptitudes personnelles de l’enfant, de ses expériences motrices à répétition et de l’attitude de l’entourage aussi. Pour résumer, il s’agit de : rouler du dos au ventre et du ventre au dos, se retourner sur le côté, puis sur le ventre, ramper, prendre la position du quatre pattes, s’asseoir de manière autonome, passer ensuite à genoux, prendre appui sur un support avec ses mains, se tenir debout puis faire ses premiers pas.

Comme le précise Michèle Forestier, Kinésithérapeute, spécialiste du développement moteur de l’enfant :

 Il est important que ce processus se fasse dans l’ordre car il permet l’apprentissage de l’autonomie et un développement musculaire harmonieux.

J’ai bien repéré tout ce cheminement avec Petit Papillon alors que mes deux grands avaient sauté quelques unes de ces acquisitions comme la marche à 4 pattes par exemple, pourtant si importante.

Pourquoi ? parce qu’ils n’ont pas passé suffisamment de temps au sol tout en bougeant librement.

Et oui, je ne connaissais malheureusement pas encore la motricité libre.

La motricité libre

Avec Petit Papillon j’ai tenté au maximum de pratiquer la motricité libre, pas toujours évident lorsqu’il était petit avec ses reflux.

La motricité libre est l’un des trois fondements de la théorie éducative d’Emmi Pikler. Elle consiste à laisser libre cours à tous les mouvements spontanés de l’enfant sans les lui enseigner. Il se base sur l’idée que aussi bien les contraintes empêchant l’enfant de bouger, que les incitations trop précoces à accomplir des gestes non maitrisés par l’enfant, retardent son développement ou son autonomie. (Source Wikipédia)

Voici les expériences de Petit Papillon en images et en vidéo

 jusqu’aux tout premiers pas !

Lire la suite

Mon TOP 5 pour bébé RGO : sommeil, éveil et change

Quand tu as un bébé RGO , il y a trois situations de la vie quotidienne qui sont compliquées : le sommeil, l’éveil et le change. Ces situations banales qui ne posent généralement pas trop de soucis peuvent rapidement devenir un enfer pour les parents de bébés RGO. Alors je suis rapidement partie à la recherche de solutions, d’équipements qui ont permis de soulager les symptômes du reflux et d’avoir quelques moments de répits pour lui et pour nous !

Je vous parle de mon TOP 5 pour bébé RGO pour améliorer le sommeil, favoriser l’éveil et faciliter le change de bébé quand celui-ci déteste la position allongée !

Le sommeil

  • un berceau incliné

Pour favoriser le sommeil d’un bébé RGO rien de tel que l’inclinaison du lit. J’ai opté pour le berceau Next To Me de Chicco. Je t’en ai déjà parlé dans Mes 5 indispensables au sommeil de bébé. Il s’agit d’un berceau inclinable et qui peut également être mis en cododo à côté du lit des parents. Il est super pratique, on le plie facilement pour l’emmener partout grâce à son sac de transport.

Voici son installation une fois que l’on a arrêté le cododo. Comme le berceau s’incline il glissait donc j’ai mis mon coussin d’allaitement au fond. Oui je sais il dort sur le ventre mais c’est le seul moyen que l’on ait trouvé pour qu’il dorme !!!

  • un drap-housse culotte

Après 6 mois, le berceau est devenu trop petit et il a fallu trouver une autre alternative avec le passage au grand lit.

Et là grande question ?! Comment va-t-on faire pour incliner le lit et surtout faire en sorte que petit papillon ne glisse pas tout au fond du lit ??

Tout d’abord revenons sur l’inclinaison du lit. Il est indispensable d’incliner le lit dans son intégralité et d’au moins 30 degrés (ce qui consiste à surélever le lit de 60 cm) Plusieurs astuces pour cela :

Pour une inclinaison légère :

Il suffit de récupérer des vieux annuaires, de les scotcher entre eux pour avoir un bloc de même hauteur et à les poser sous les pieds du lit.

Pour une inclinaison plus importante :

Poser une chaise à plat sur son dossier puis glisser le dossier sous le lit en mettant le lit en appui sur les pieds de la chaise. Système rapide mais attention aux enfants qui pourraient faire basculer le système !

Pour réaliser une inclinaison sans danger et pour une longue durée :

Le meilleur moyen consiste à poser deux équerres au mur sur lesquelles on vient poser le haut du lit comme sur les images ci-dessous

(Credit photo : liolit.chez.com)

Les reflux de petit papillon s’améliorant avec le temps, nous avons choisi une inclinaison légère et comme il continue également à téter la nuit il est nécessaire que son lit soit surélevé pour que le liquide remonte moins dans l’œsophage.

Ne souhaitant pas faire de trous dans le mur avec les équerres, nous avons acheté un lit de la marque Atelier T4 (qui était en promo chez Bébé Boutik) dont le sommier peut se positionner sur 3 hauteurs et avec un peu de bidouille (merci Papa !) nous avons positionné le sommier sur le deuxième cran d’un côté et sur le troisième d’un autre ce qui donne une pente parfaite !

Une fois le lit incliné, il a fallu trouver un système pour éviter que petit papillon glisse tout au fond du lit. C’est en cherchant sur le net que je suis tombée sur une invention géniale : le drap housse avec culotte intégrée.

LIOLIT  est un drap-housse culotte qui permet de maintenir bébé sur le dos ou le ventre. Ce n’est pas un drap-housse ordinaire puisqu’il est préformé : une couture est faite aux quatre angles pour permettre au drap d’épouser parfaitement le matelas. Lorsque vous mettez LIOLIT  sur le matelas, vous êtes obligé de plier légèrement ce dernier. Il s’utilise sur tous types de lits bébé et peut se transporter partout, très léger et peu encombrant en voyage pour être mis aussi dans un lit parapluie par exemple.

DSC07117 DSC07124

Sur le drap housse il y a trois petits rectangles de tissu qui permettent de régler la culotte à la taille de l’enfant. Ces velcros sont cachés sous du tissu car sur les trois, un seul est utilisé à la fois, les autres sont alors protégés pour éviter tout contact avec bébé. Une fermeture éclair sur un des côtés permet de fermer la culotte.

DSC07118

Liolit se nettoie facilement en machine et passe au sèche-linge.

Lire la suite

Marcher pieds nus c’est avoir les pieds sur terre ! Chaussons Didoodam #bonplan #soldes

Avez-vous déjà pensé à ce que nous faisons subir à nos pieds dans nos chaussures rigides ?

Man-my-feet-are-exhausted-61941

Le pied est une partie du membre inférieur de l’homme qui en constitue son extrémité distale. Il est relié à la jambe par l’articulation de la cheville. Il porte le poids du corps en position debout et permet la locomotion. Il a ainsi un rôle d’équilibre, d’amortissement et de propulsion. Le pied adulte comprend 26 os — soit, pour les deux pieds, le quart de ceux composant l’ensemble du squelette, 16 articulations, 107 ligaments qui tiennent ces dernières et 20 muscles qui permettent leur mouvement. (Source Wikipédia)

Lorsque le pied est en contact direct avec le sol, c’est toute une mécanique qui entre en jeu et nous permet d’être stable, d’avoir l’équilibre et de se mouvoir. Dans nos chaussures à semelles épaisses et le plus souvent rigides, on coupe complètement les sensations du pied avec le sol et avec toutes les stimulations ou textures différentes que l’on peut trouver sous nos pieds, toutes les richesses de la vie quoi…

On se coupe en quelque sorte de la vie non ?  

Et puis on ne nait pas avec des chaussures n’est-ce pas ?

D’ailleurs, avez-vous remarqué comme les enfants adorent marcher pieds-nus ?

C’est parce qu’ils ont tout compris : meilleur équilibre, meilleure perception sensorielle ou encore sensation de liberté totale !

Faites l’expérience de marcher pieds nus et vous retrouverez un peu de votre enfance, un peu de cette sensation de liberté. Oui mais vous allez me dire : le sol est froid, ce n’est pas propre, on risque de se blesser…

Certes, voilà pourquoi on met des chaussures à nos enfants, pour protéger leurs pieds, pour leur sécurité.

Mais pensons chaussures souples alors pour ne pas entraver les mouvements naturels et à la maison comme à l’école pensons chaussons souples.

Personnellement j’adore marcher pieds nus mais il est vrai que parfois la sensation directe du sol me dérange, nous ne sommes plus habitués. J’ai également opté il y a maintenant quelques années pour des chaussons souples en cuir comme ceux de mes enfants. Quand je porte mon petit papillon en écharpe je déteste avoir des chaussures, avec mes chaussons je me sens beaucoup plus à l’aise pour faire le mouvement de balancier, plus stable aussi, je sens mes appuis et ça me permet de me positionner correctement.

DSC03040bis

J’aime beaucoup les chaussons Didoodam (je vous en parlais déjà dans mon article Imaginez, marcher pieds nus c’est le pied !). J’aime beaucoup cette marque autant pour la qualité des chaussons que pour la créatrice qui se cache derrière (coucou Laurence !)

Lire la suite

Rouvrir les portes de la bienveillance…

Il y a la réalité de ma vie et il y a celle dont je rêverais. Entre les deux parfois il y a un fossé, un gouffre même.

Il y a mon cheminement vers la bienveillance depuis presque 5 ans et il y a cet énervement et cette impatience depuis 5 mois.

Pourquoi est-ce si difficile? Pourquoi n’est-ce pas naturel ?

Pourquoi dois-je lutter contre moi-même ?

Est-ce le manque de sommeil, la fatigue qui m’empêche de rester sur ce chemin ?

Il y a bientôt 5 ans, j’ai mis au monde un B.A.B.I., un petit être super exigeant qui m’a guidé dans le monde du maternage et de la bienveillance. Ce fut une révélation pour moi, j’ai cherché à tout prix à devenir ce parent bienveillant, ce parent qui sait comment s’y prendre avec ses enfants, qui sait gérer les crises, qui tient compte des émotions, qui prend le temps, qui explique. Celui qui ne punit pas, celui qui ne crie pas, celui qui ne menace pas et qui ne fait pas de chantage.

J’ai assisté à des ateliers Faber et Mazlish qui m’ont énormément appris et qui m’ont vraiment guidée sur le chemin de la communication parent/enfant, celle qui te permet d’écouter réellement ton enfant. Je me rappelle avoir eu cette sensation d’être enfin le parent que je voulais être, j’étais bien, en harmonie avec moi-même et avec ma famille. Bien sûr il y avait des hauts et des bas, des « je-ne-sais-plus-faire », mais je me replongeais dans les bouquins et c’était reparti !

Depuis la naissance de mon troisième, j’ai l’impression que j’ai tout oublié, que la bienveillance est loin derrière moi. Je suis rapidement énervée, débordée, je ne supporte rien. Les cris sont revenus, les punitions aussi, le chantage (si tu ne fais pas ça, tu n’auras pas…) même si ça n’a aucun effet sur eux. D’ailleurs Mini est INFERNAL ! Il crie, tape, nous défie, nous pousse à bout. Il est devenu cet enfant difficile, limite hyperactif. Chaque jour je me dis que c’est n’importe quoi, que c’est nul, que je sais faire autrement. Je me vois être la mère que je déteste être. Je suis capable d’analyser chaque parole, chaque action en me disant comment j’aurais pu faire autrement mais dans ma tête seulement et après coup.

Mais pourquoi chaque jour je n’arrive pas à reprendre le bon chemin ?

Pourquoi je vois que je fais fausse route mais je n’arrive pas à prendre le virage du changement ?

Un jour, désespérée, les larmes aux yeux, je dis à Mini : « mais qu’est-ce qu’il faut faire Eliott ? j’avoue que je ne sais plus… »

Il m’a répondu tout naturellement : « il faut que tu joues avec moi ».

La voilà la clé, il me l’a donnée, tout simplement. Mini agit comme cela parce qu’il cherche mon attention, celle trop accaparée par son petit frère et les tâches de la maison. Il veut que je passe plus de temps avec lui, plus de temps de jeux. Il a du mal à trouver sa place, Mini n’est ni le grand ni le petit, c’est le moyen. Encore trop petit pour faire comme son grand frère de 11 ans mais trop grand pour faire comme son petit frère de 5 mois. Et c’est un moyen/grand-frère au grand cœur qui ne demande que de l’attention et beaucoup d’amour.

IMG_4878[1]

Lire la suite

5 mois, toi et moi

Hier tu as eu 5 mois, déjà !

Je n’aurais jamais pensé dire ce mot un jour…

« déjà »

jusqu’à présent j’étais plutôt dans le

« seulement » (voir mon article Vivement que tu grandisses…).

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

3 premiers mois difficiles, TOI qui souffrait, MOI qui ne supportait pas de te voir souffrir.

Depuis 5 mois, TOI tu alternes les bons comme les mauvais jours, MOI j’alterne les hauts et les bas.

Dans les mauvais jours, TOI tu passes des heures à hurler, MOI des heures à pleurer.

Car tu as toujours ce foutu RGO qui nous pourri la vie à TOI et à MOI !

TOI tu détestes toujours autant la voiture, MOI je ne sors quasiment plus de chez moi.

Dans ta poussette de compèt’ TOI tu ne t’y sens pas vraiment à l’aise, MOI j’aimerais tant faire de longues balades !

DSC05359

Le transat ce n’est pas pour TOI, alors MOI je suis devenue hyper musclée des bras.

Dans les bons jours, TOI tu te réveilles en souriant, tout calme dans ton lit,

MOI je t’observe attendrie ayant passée une bonne nuit.

TOI tu appelles déjà tes frères avec des « hey, hey » mais surtout avec ton regard et MOI je fonds devant cette complicité naissance.

IMG_4638[1]  DSC04674

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Chaque jour devient une occasion de faire des découvertes pour TOI

jouer avec tes mains

IMG_2273

attraper tes pieds

IMG_4659

faire des bulles avec ta bouche

te balancer sur ton transat en agitant tes pieds et tes mains

faire des rouler-bouler, des dos-ventre

IMG_3996[1]

prendre tes premières cuillères de purées

DSC05276 IMG_4633[1]

MOI je m’émerveille de tes premières fois.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

TOI ce que tu préfères c’est être tout contre MOI, là tu retrouves ton sourire et ta sérénité

IMG_3740[1] DSC04932bis

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Hier, TOI tu as eu 5 mois (et 1 dent !)

5 moiset depuis MOI je compte les jours qui me séparent de TOI car dans 1 mois…

il n’y aura plus de siestes lovées contre moi…

il n’y aura plus de tétées-dodo, de tétées-plaisir, de tétées-bobo…

il n’y aura plus de TOI et MOI,

il y aura TOI et nounou et MOI et le boulot.

J’ai le cœur serré de devoir DEJA te laisser, tu auras SEULEMENT 6 petits mois.

Et le temps est passé si vite finalement…