Réponse rapide: Où se faire avorter à Liège?

Le Centre Louise Michel pratique également l’avortement. Une permanence d’accueil est ouverte tous les jours de 9h à 17h (le mardi de 12h30 à 19h) par téléphone ou sur place. L’argent ne doit pas être un frein pour pousser la porte du planning familial.

Où pratiquer une IVG à Liège ?

Nous contacter par téléphone (04/342.73.41) afin d’obtenir un rendez-vous. Vous présenter sur place, sans rendez-vous (Rue Bouille, 29, 4020 Liège) afin d’être reçue et d’obtenir un premier rendez-vous.

Comment ça se passe au planning familial pour avorter ?

Le contenu de l’utérus est aspiré sous anesthésie locale ou générale. L’intervention a généralement lieu dans la journée. La méthode médicamenteuse peut être réalisée jusqu’à la 5è semaine de grossesse sans hospitalisation et jusqu’à la 7è semaine de grossesse avec quelques heures d’hospitalisation.

Comment faire un IVG sans mutuelle ?

Toutefois, l’IVG remboursée par la Sécurité sociale reste encadrée par une procédure très stricte : Elle doit être réalisée par un médecin ou une sage-femme, dans un cabinet de ville, en centre de santé ou en centre de planification et d’éducation familiale, dans un hôpital ou une clinique.

C\'EST INTÉRESSANT:  Question fréquente: Comment savoir si on est enceinte sous Sterilet cuivre?

Comment avorter au Pays-bas ?

Les IVG sont autorisée en Hollande jusqu’à 22 SA. Ce terme est déterminé par échographie avec un BIP≤56mm et un Fémur ≤39mm La loi hollandaise exige que cinq jours (5X24 heures) soient écoulés entre le moment où la femme a parlé de sa décision d’interrompre sa grossesse à un médecin et l’intervention en elle même.

Où se faire avorter en Belgique ?

Où avorter ? En Belgique, l’interruption volontaire de grossesse peut se dérouler : Soit dans un Centre extrahospitalier : c’est-à-dire les Centres de Planning familial (à Bruxelles et en Wallonie) et les « abortus centra » (en Flandre) Soit dans un hôpital.

Comment prendre RDV pour avortement ?

Après confirmation de la grossesse, et si celle-ci n’est pas désirée, un premier rendez-vous doit être pris chez un médecin généraliste, une sage-femme ou dans un centre de planification.

Comment avorter quand on est mineur à la maison ?

Quelles démarches effectuer si je suis mineure ? Si vous êtes enceinte de moins de 12 semaines (ce qui correspond à la fin de la 14e semaine après le début des dernières règles), vous pouvez demander une IVG à un médecin, une sage-femme, un gynécologue ou encore dans un planning familial.

Est-ce qu’il faut payer pour avorter ?

Le coût d’une IVG chirurgicale est remboursée par l’Assurance Maladie à 100 % sur la base d’un tarif forfaitaire variable. Ce tarif est compris entre 463,25 € et 664,05 € en fonction de l’établissement de santé (hôpital ou clinique), du type d’anesthésie (locale ou générale) et de la durée de l’hospitalisation.

C\'EST INTÉRESSANT:  Comment Fait on pour accoucher?

Quels sont les risques d’un avortement ?

Il existe des risques d’hémorragie, d’infection, d’échec, d’effets secondaires des différents traitements médicamenteux (douleurs, nausées, vomissements) pour l’IVG médicamenteuse.

Quel médecin pour avorter ?

L’interruption volontaire de grossesse par voie médicamenteuse peut être réalisée dans un centre spécialisé, un service dédié d’un hôpital, ou en médecine de ville, par un médecin généraliste, une sage-femme (depuis juin 2016) ou un gynécologue.

Pourquoi l’avortement n’est pas un moyen de contraception ?

L’IVG médicamenteuse est une pilule contraceptive : FAUX. Les comprimés à prendre pour pratiquer une IVG médicamenteuse stoppent le développement d’une grossesse débutante alors que la pilule contraceptive empêche une grossesse de débuter.

Quel est le pays où on peut avorter le plus tard ?

En Suède, les femmes peuvent avorter jusqu’à la 18e semaine de grossesse. Aux Pays-Bas, jusqu’à la 22e. Quant au Royaume-Uni, il reste le pays d’Europe où le délai légal d’avortement est le plus long, avec 24 semaines. Mais certains pays européens restreignent toujours fortement l’avortement.

Comment se faire avorter en Espagne ?

Les Espagnoles devraient pouvoir avorter librement. Une loi, entée en vigueur lundi 5 juillet, autorise les interruptions de grossesse à 14 semaines sans justification, et jusqu’à 22 semaines s’il existe un risque pour la santé de la mère ou si le fœtus présente des malformations.

Blog pour enfants