Le gras, un indispensable allié de la grossesse #huile Quintesens

Je vous parlais dernièrement de mes symptômes de grossesse et plus particulièrement du S.N.U. – le Syndrôme du Neurone Unique. Pour être bien dans mon corps et dans ma tête, il est important que je prenne soin de moi et cela passe par une bonne alimentation. Mais c’est quoi une « bonne » alimentation et comment savoir si celle-ci est bien adaptée à mes besoins de femme enceinte et surtout que mon bébé ne manque de rien  ? On nous donne bien des conseils sur l’alimentation de la future maman mais ce n’est pas toujours évident à mettre en oeuvre. Je mange à la cantine au bureau et je ne peux pas toujours sélectionner les aliments dont j’aurais besoin.

le-logo-bulle-webIl est quand même intéressant de savoir ce qui est bon pendant la grossesse et dernièrement à l’occasion de la semaine de la diététique de la femme enceinte sur le site de Diététicienne famille on a pu trouvé par exemple un Menu-type pendant la grossesse et sur le blog Walea un carnet de recettes saines et équilibrées pour future maman.

Pour chacune de mes grossesses, je remets en question mon alimentation et c’est pour moi le moment de prendre ou en tout cas de reprendre des bonnes habitudes alimentaires.

Quels sont les besoins nutritionnels de la femme enceinte ?

On connait bien l’importance de l’acide folique (vitamine B9) avant même de concevoir et en début de grossesse : « Un déficit à une phase décisive (14e – 21e jour de grossesse) du développement du système nerveux embryonnaire peut se traduire par des malformations graves, à savoir des anomalies de fermeture du tube neural (AFTN) : spina-bifida, anencéphalie (environ un embryon sur mille en France). » Source INPES

Il en est de même pour le calcium qui participe à la construction du squelette du bébé tout en s’assurant d’avoir des réserves suffisantes en vitamine D (prenez le soleil !) : 3 produits laitiers par jour, des aliments et des eaux riches en calcium doivent normalement suffire à combler les besoins.

Le fer est un oligo-élément clé du 2ème trimestre car il participe à la formation des globules rouges et protège de l’anémie. En consommant une à deux fois par jour, de la viande, du poisson ou des œufs mais aussi des légumes secs (pois chiches, lentilles), on limite le risque de manque de ce nutriment. Sachez que la vitamine C améliore l’absorption du fer.

Mais comment être sûr de consommer le gras nécessaire au bon développement de notre bébé ?

Lire la suite